Espace des arts

}

Quand

Du jeudi au dimanche
10 août 2017
17 h à 20 h
11 au 20 août 2017
12 h à 20 h

Rue Sainte-Catherine Est
Entre les rues Saint-Hubert et Amherst
logo_metro_de_montreal Berri-UQAM

Coût

Gratuit

Espace des arts

L’Espace des arts présentera dans quatre conteneurs installés rue Ste-Catherine à l’angle de St-Hubert, les œuvres de dix artistes d’ici et du Canada, réuni.e.s ainsi pour la première fois à Montréal, pour le plaisir des sens et de l’âme. Le projet de cette année est devenu réalité sous la supervision et la direction de Michel Dorion, homme de talents pluriels.

Les artistes peintres montréalais Georges-Adrien Dehoma et Patricia Klimov sont les cocurateurs de l’exposition, qui regroupera les tableaux de Yunus Chkirate, de Marcio Melo, de Mieyun, d’Edward Bader et de Miss Butterfly.

Les créations vestimentaires du designer Antonio Ortega et les œuvres de la dessinatrice Feliz Tupe et du photograhe Jihef Portelance compléteront l’ensemble.

Accessible dès le 10 août de 16 h à 21 h, l’Espace des arts sera par la suite ouvert à tous les jours de 13 h à 21 h. Le vernissage de l’exposition se déroulera en présence des curateurs et des artistes le jeudi 10 août à compter de 17 h.

Avec son nom intrigant, l’artiste George-Adrien Dehoma se dit autodidacte et inspiré par l’architecture. Ses tableaux graphiques, cubiques et colorés sont influencés par les espaces urbains qui l’interpellent.

Pour la co-curatrice et compagne de vie de George-Adrien Dehoma, Patricia Klimov, l’art est une question de survie. Le visage humain est au cœur de son travail et cet élément de prédilection cache selon elle la véritable condition de chacun.

Yunus Chkirate est un artiste peintre aux origines marocaines et italiennes. Il aime créer des portraits d’une grande impétuosité et aux couleurs vives dont l’émotion saute aux yeux à travers chaque coup de spatule.

Brésilien d’origine et architecte de formation, Marcio Melo se consacre à la peinture, dont il vit depuis 1992. Il a aussi dirigé depuis 15 ans des ateliers de créations de murales avec les étudiant.e.s dans les écoles de plusieurs régions du Québec.

Artiste émergente de Montréal, Mieyun vise la célébration de la femme. Son art est une extension de sa nature, de sa vision et de ses expériences, dit-elle. Elle s’adonne également à l’abstraction, s’amusant avec la texture, les couleurs et les formes.

Professeur de métier et artiste invité de l’Alberta, Edward Bader produit actuellement une série sur les hommes qui aiment le cuir. Ses œuvres en sont le reflet.

Le personnage de Miss Butterfly (le nom d’artiste de l’homme derrière elle) s’adonne à l’huile sur toile, produisant des toiles abstraites aux couleurs chaudes et énergiques. Originaire du Liban, il.elle a beaucoup voyagé dans les régions au Sud qui teintent son oeuvre.

La griffe d’Antonio Ortega se taille une place lors des Fashion Week de New York, Montréal, Toronto et Paris. Il nourrit l’idée d’une ligne de prêt-à-porter à lancer bientôt et expose ses vêtements dictés par sa passion et sa ténacité, chacun un rêve devenu réalité.

L’activiste d’origine philippienne Feliz Tupe est une artiste pluridisciplinaire dont le premier domaine est le dessin. Elle agit aussi comme coordonnatrice de Tink Galerie, un espace « Queer et sobre ».

LES ŒUVRES EXPOSÉES SONT À VENDRE PAR LES ARTISTES

Vous pourriez aimer