Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Communiqué

2018

Fierté Montréal dévoile les coprésidents de la douzième édition de son festival

Montréal, le 30 mai 2018 – Fierté Montréal, présenté par TD, en collaboration avec le Casino de Montréal, est fier d’annoncer ses coprésidents pour la 12e édition du festival qui aura lieu du 9 au 19 août 2018, sur le site unique du parc des Faubourgs. Nous reconnaissons l’apport considérable de ces militants en ce qui a trait à la reconnaissance des droits des personnes issues de la diversité sexuelle et de genre (DSG).

Coprésidents d’honneur de Fierté Montréal 2018 :

  • Jacq Brasseur, confondateur.trice de la Coalition Rainbow de Yellowknife, militant.e (Canada);
  • Miss Major Griffin-Gracy, militante et leader communautaire pour le droit des personnes trans racisées (États-Unis);
  • Gus Kenworthy, skieur acrobatique, médaillé olympique (États-Unis)
  • Dominique Lavergne, Mme Cuir Montréal 2017, militante (Canada);
  • Julie Lemieux, mairesse de Très-Saint-Rédempteur (Canada);
  • Kennedy Olango, leader et mobilisateur au sein de la communauté LGBTQ kényane (Kénya);
  • Dany Turcotte, animateur et humoriste (Canada).

Jacq Brasseur, confondateur.trice de la Coalition Rainbow de Yellowknife, militant.e (Canada)

Né.e et élevé.e à Yellowknife, Territoires du Nord-Ouest, Jacq Brasseur est un.e pionnier.e francophone de race blanche et de religion catholique, bigenre, bisexuel.le et militant.e queer. En 2011, iel cofondait, avec Nicole Garbutt, la Coalition Rainbow de Yellowknife, l’unique organisme de soutien à l’intention des jeunes queers et trans des Territoires du Nord-Ouest et a fait partie de l’équipe qui a ouvert le tout premier Centre Jeunesse Queer sur le territoire.

Miss Major Griffin-Gracy, militante et leader communautaire pour le droit des personnes trans racisées (États-Unis)

Le parcours personnel de Miss Major (elle) et son militantisme au soutien des droits des personnes transgenre allant des activités de sensibilisation itinérantes et de prévention du VIH/SIDA à l’affrontement du complexe carcéro-industriel, recoupent toutes les luttes des communautés LGBTQ+ pour la justice et l’égalité des droits des années 1960 à nos jours. Elle fut de la Rébellion Stonewall en 1969 et s’est retrouvée incarcérée à la prison d’Attica quelques mois après l’émeute de 1971. Ces dernières années, Miss Major a occupé le poste de directrice générale du Transgender Gender Variant Intersex Justice Project (TGIJP) de San Francisco, organisme communautaire pour la défense des droits des femmes trans racisées à l’intérieur et à l’extérieur des centres de détention et qui est dirigé par des femmes trans de couleur.

Gus Kenworthy, skieur acrobatique, médaillé olympique (États-Unis)

Gus Kenworthy est un skieur acrobatique originaire de Telluride, au Colorado, qui participe à des compétitions de slopestyle et d’halfpipe. En 2014, lors des Jeux olympiques de Sotchi, en Russie, il a remporté la médaille d’argent en ski acrobatique masculin. Kenworthy a dévoilé son homosexualité dans une de ses entrevues avec ESPN, en octobre 2015. En 2018, il a fait les manchettes à PyeongChang, non pas pour une médaille ou une mauvaise chute, mais pour un baiser sur les lèvres de son petit ami – et il ne pouvait pas être plus heureux. Le skieur américain affirme que la réaction positive qu’il a reçue a compensé une performance décevante dans la finale du slopestyle.

Dominique Lavergne, Mme Cuir Montréal 2017, militante (Canada)

Active depuis plus de 15 ans dans divers commerces du Village gai de Montréal (Priape, Le Man’s Barber Shop, Armada Men’s Room, etc.), Dominique n’hésite jamais à s’en vêtir au travail et lors de ses sorties dans le but de le démystifier et de faire connaître la place du cuir dans la communauté. Première Mme Cuir Montréal 2017 dans l’histoire de Montréal et du Québec, elle souhaite ainsi ouvrir la voie pour la visibilité des femmes dans le milieu cuir. Dominique porte en elle un message d’amour pour toutes les personnes de la communauté, étant l’instigatrice de l’initiative #aplaceatmytable : Peu importe le corps que possède la personne, tou.te.s ont une place à sa table.

Julie Lemieux, mairesse de Très-Saint-Rédempteur (Canada)

Née à Drummondville, Québec, le 4 septembre 1972, Julie Lemieux a passé les 29 premières années de sa vie dans sa ville natale. À l’âge de 33 ans, elle décide de se lancer à son compte, se donnant ainsi la chance d’améliorer la vie quotidienne des gens. Quelques années plus tard, elle s’installe à Très-Saint-Rédempteur, dans une résidence historique, comblant ainsi son amour inconditionnel de l’histoire et du patrimoine. Dès lors, elle s’intéresse de près aux débats de son village, notamment en assistant régulièrement aux séances du conseil municipal. En octobre 2010, avec l’aide de trois autres personnes, elle crée la Fondation des amis du patrimoine de Très-Saint-Rédempteur. En 2013, elle est élue conseillère municipale puis, en 2017, avec le soutien de plusieurs concitoyens, elle dépose sa candidature comme mairesse. Le reste fait désormais partie de l’histoire.

Kennedy Olango, leader et mobilisateur au sein de la communauté LGBTQ kényane (Kénya)

Diplômé en santé publique, Kennedy agit comme gestionnaire de programme pour l’organisme de défense des droits des jeunes Men Against AIDS Youth Group (MAAYGO), au Kenya. Leader et mobilisateur au sein de la communauté LGBTQ+ kényane depuis 2008, il agit comme mentor et coach auprès de leaders individuels, des organismes et des réseaux locaux regroupant des hommes gais, des hommes ayant des rapports sexuels avec d’autres hommes et des hommes trans. Il travaille notamment auprès des personnes vivant avec le VIH/SIDA et privées de leurs droits économiques occupant la colonie informelle dans le district Kisumu County. Enfin, Kennedy Olango a été désigné personne contact du comité organisateur récemment formé de la Western Kenya Pride qui vise à organiser la toute première édition de l’événement en 2018. Rappelons que le Kenya est un pays considéré comme « hostile » envers les personnes issues de la diversité sexuelle et de genre, les rapports contre nature y étant passible d’une peine d’emprisonnement de plus de 10 ans.

Dany Turcotte, animateur et humoriste (Canada)

À la suite d’une scolarisation en arts et technologie des médias au Cégep de Jonquière, Dany Turcotte est d’abord membre du Groupe Sanguin de 1986 à 1990. Il forme ensuite, avec son fidèle complice Dominique Lévesque, le duo Lévesque et Turcotte, qui connaîtra un immense succès. Monsieur Turcotte a récolté, au fil de sa carrière, de nombreuses nominations et prix, notamment au Gala de l’ADISQ et au Gala Les Oliviers. Depuis 2004, il incarne le fou du roi de l’émission Tout le monde en parle, où il a publiquement affirmé son homosexualité en 2005, année où il devient également porte-parole de la Fondation Émergence.

À propos du festival Fierté Montréal

Depuis 2007, à l’initiative des communautés LGBTQ+ montréalaises, le festival Fierté Montréal met de l’avant leurs droits et en célèbre la richesse culturelle et les avancées sociales. Ce plus grand rassemblement des personnes de diversité sexuelle et de genre (DSG) de la francophonie travaille localement au quotidien et sert de phare d’espoir pour les personnes vivant en terrains hostiles à nos communautés. En 2017, le festival a généré un achalandage total de 2,7 millions de visiteurs. En 2018, les festivités se tiendront du 9 au 19 août. Plus de renseignements sont disponibles sur la page web, la page Facebook, ainsi que sur les comptes Twitter et Instagram.

– 30 –

François Laberge
Directeur des communications
[email protected]
Téléphone : 514 903-6193, poste 3523

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.