Communiqué

2017

DES PREMIÈRES ET DES RECORDS DE PARTICIPATION POUR FIERTÉ MONTRÉAL

UNE PREMIÈRE FIERTÉ CANADIENNE RÉUSSIE EN 2017 !

Montréal, 22 août 2017 — Selon le président fondateur de Fierté Montréal, Éric Pineault, la toute première Fierté Canada, présentée par TD en collaboration avec le Casino de Montréal, a dépassé toutes les attentes des organisateur.rice.s. « Nous avons vécu des premières inattendues et battu des records tout au long de ces 11 jours, a-t-il lancé. Nous voulions une grande fête de l’ouverture et de l’inclusion, et c’est une réussite totale à cet égard ! »

Plaidoyer en faveur des personnes trans migrantes
Fierté Montréal tient à manifester son appui sans réserve aux personnes trans migrantes dans leur combat pour pouvoir procéder à un changement de nom légal avant d’obtenir la citoyenneté canadienne. Selon Éric Pineault, « il s’agit d’une entrave grave à leur droit de vivre dignement, avec des documents légaux qui correspondent avec qui ces personnes sont vraiment ». Il s’agit d’un enjeu que nous avons soulevé au cours des 11 derniers jours lors de nos deux conférences sur les droits LGBTTIQA2S, de nos panels et de nos conférences de presse. Nous réitérons également notre mission de combattre toute forme de racisme, de sexisme et de LGBTphobies.

Du « jamais vu » au défilé
Citons l’important contingent des peuples autochtones qui a ouvert le défilé, le nombre en hausse de personnalités politiques, dont le premier ministre du Canada, Justin Trudeau, accompagné par le premier ministre de l’Irlande, Leo Varadkar – c’était la première fois qu’un.e chef d’État étranger.ère participait à un défilé canadien de la fierté –, et le nombre record de 17 coprésident.e.s d’honneur. M. Pineault a aussi qualifié de « jamais vue » la participation des 270 groupes dans le défilé avec plus de 7000 marcheur.se.s, soit presque le double de l’année précédente. Une foule de centaines de milliers de spectateur.rice.s constitue aussi un record pour ce qui est déjà reconnu comme le plus important défilé de la métropole québécoise.

Un nouveau site principal apprécié
Cette année, le parc des Faubourgs est devenu le site principal du festival avec 10 spectacles à grand déploiement se déroulant sur la scène TD. « Les festivalier.ère.s ont rapidement et en grand nombre adopté le site, dont la capacité est beaucoup plus grande que celle de la place Émilie-Gamelin, et ont vécu des moments forts avec les têtes d’affiche en spectacle dont Nelly Furtado, Gregory Charles, Marie-Mai, Mado, Édith Butler, Radio Radio, David Usher, Yann Perreau, Kim Richardson et les participantes de RuPaul’s Drag Race. Sans oublier les DJ de renommée internationale », a ajouté M. Pineault. Le parc des Faubourgs logeait également la Maison de la fierté, abritant une exposition sur les fiertés canadiennes, l’Espace gourmand ainsi qu’une aire pour les enfants. « Le verdict enthousiaste des festivalier.ère.s pour ce nouveau site fait en sorte que nous y reviendrons maintenant chaque année, tout en continuant à occuper la place Émilie-Gamelin », assure M. Pineault.

Des espaces sécuritaires pour les jeunes et les personnes racisées
Pour répondre aux demandes des communautés, Fierté Montréal a aménagé au parc des Faubourgs des espaces sécuritaires pour les jeunes et pour les personnes racisées, animés par des intervenants des communautés. « Nous sommes très heureux de l’impact positif de cette initiative qui offrait des lieux inclusifs permettant aux jeunes, aux Autochtones, aux trans ou aux personnes racisées de faire connaissance et de se trouver dans un lieu où on pouvait célébrer la fierté sans soucis », a affirmé Éric Pineault.

Une cohorte de coprésident.e.s d’honneur inédite
Pour la première fois, ce sont 17 coprésident.e.s de tous les horizons que Fierté Montréal a voulu reconnaître en soulignant leur apport à la cause de la diversité sexuelle et de la pluralité de genre. « Nous avons eu le bonheur que des personnes représentatives de la diversité de nos communautés aient accepté notre invitation et de témoigner de leur implication au soutien de la cause », a indiqué Éric Pineault. De plus, les 96 fiertés canadiennes ont été réunies à Montréal par Fierté Canada Pride pour cette première célébration pancanadienne de la fierté, à l’occasion des 375 ans de la Ville de Montréal et des 150 ans du Canada.

Deux conférences sur les droits LGBTTIQA2S très courues
Les deux coprésident.e.s de la conférence nationale Réalités LGBTTIQA2S : nos luttes, nos victoires, nos défis – le chercheur et professeur en travail social à l’Université McGill Bill Ryan et Mona Greenbaum, directrice de la Coalition des familles LGBT – se sont dit.e.s impressionné.e.s par la qualité et le niveau de la participation. « Pour la première fois depuis 2006, nous avons pu dresser un bilan et, surtout, trouver des pistes de solution très prometteuses pour l’avenir », a déclaré Bill Ryan. La conférence internationale sur les enjeux LGBTTIQA2S de la francophonie Égalité et légalité, que présentait le gouvernement du Québec, a également été un succès en matière de participation avec quelque 200 délégué.e.s de 26 pays.

Un franc succès pour le tournoi sportif 
Les festivalier.ère.s ont eu droit pour cette édition spéciale à un tournoi sportif de deux jours mettant à l’honneur six disciplines et organisé au cours du week-end d’ouverture. Plus de 550 athlètes de partout au Canada se sont inscrit.e.s et ont participé aux épreuves qui se sont déroulées au complexe sportif Claude-Robillard et au Collège André-Grasset.

La vitrine pour les communautés
La journée communautaire, qui s’est déroulée le 19 août, était dédiée cette année à la pionnière du mouvement des personnes trans au Québec, Marie-Marcelle Godbout, fondatrice d’Aide aux Trans du Québec. Éric Pineault s’est dit très fier de la participation record des organismes et des groupes socioculturels et sportifs qui soutiennent les communautés LGBTTIQA2S. « D’année en année, cette journée est de plus en plus courue par le public et les allié.e.s de nos communautés. Les quelque 160 organismes présents ont ainsi rejoint les milliers de personnes qui ont visité les kiosques sur les rues Amherst et Sainte-Catherine. C’est festif comme ambiance et cela permet des rapprochements en douceur tout en sensibilisant le public à la diversité. »

Le président de Fierté Montréal a tenu à souligner les nombreuses initiatives communautaires ayant permis à un maximum de groupes, d’associations et d’individus de prendre part au plus grand nombre d’activités. Le festival a ainsi redonné à la communauté plus de 500 000 $, notamment par la suppression de frais pour le défilé, la journée communautaire et les conférences, l’embauche d’une équipe d’agents de liaison et la création d’espaces sécuritaires pour les jeunes et les personnes trans et racisées.

Reconnaissance des peuples autochtones
Nouveauté additionnelle en 2017 : l’organisation de Fierté Canada Montréal a choisi de reconnaître formellement les premiers habitants des terres sur lesquelles s’est déroulé l’évènement. « Non seulement le défilé a-t-il été ouvert par un contingent important d’Autochtones, mais tout au long des 11 jours, avant chaque évènement, nous avons déclaré que les terres sur lesquelles nous étions assemblé.e.s font partie du territoire traditionnel et non cédé des Kanien’keha:ka (Mohawks) », a souligné Éric Pineault. « Lors de l’inauguration du nouveau site du parc des Faubourgs, on a confié à une aînée de la nation mohawk le soin de réciter la prière traditionnelle. Des représentant.e.s autochtones ont également présidé le lancement et la conclusion de la conférence nationale sur les droits LGBTTIQA2S, au cours de laquelle le concept de bispiritualité a notamment été discuté. Enfin, deux de nos coprésident.e.s d’honneur étaient des Autochtones. »

Des excuses bienvenues
M. Pineault a qualifié de « bienvenues » les excuses que le maire de Montréal et le chef du Service de police ont livrées cette semaine à la communauté LGBTQ pour les rafles et descentes des années 60 à 90 dans les bars et clubs gais de la métropole. « Il s’agit d’un geste important qui vient d’être posé par MM. Coderre et Pichette avec une bonne volonté manifeste, a-t-il dit. Nous devons cependant continuer à demeurer vigilant.e.s et voir à former et à sensibiliser nos policier.ère.s dans leurs rapports avec les minorités dans nos communautés LGBTTIQA2S. Il faut que ces personnes se sentent en sécurité avec la police. »

Des partenariats durables et nouveaux
« Nous tenons à remercier nos partenaires du secteur public et du secteur privé qui soutiennent cette démarche de célébration de la fierté et de sensibilisation à la cause des personnes LGBTTIQA2S d’ici et d’ailleurs, parce qu’il.elle.s y croient », a déclaré Éric Pineault. Fierté Montréal a pu compter sur le Groupe Banque TD à titre de présentateur officiel de l’événement pour la 8e année consécutive et sur l’engagement de VIAGRA comme présentateur officiel du défilé. Les organisateur.tice.s étaient très satisfait.e.s de leur première collaboration avec le Casino de Montréal, qui est le présentateur de la scène de la place Émilie-Gamelin jusqu’en 2019. Parmi les autres partenaires, notons l’appui continu de Patrimoine canadien, du gouvernement du Québec, de la Ville de Montréal, de Fido, de Tourisme Montréal, de SiriusXM Canada, de la Société des célébrations du 375e anniversaire de Montréal, de Barefoot Wine & Bubbly, de Coors Light, de Québecor et de 24 h.

Fierté Montréal en 2018 : du 9 au 19 août!
En 2018, Fierté Montréal se déroulera également sur 11 jours. La prochaine célébration de Fierté Canada, elle, se fera en 2020 à Winnipeg, au Manitoba. C’est ce qu’a annoncé Éric Pineault, ajoutant que « la Fierté demeure nécessaire et surtout pertinente. Faire des revendications au nom des communautés LGBTTIQA2S d’ici et celles d’ailleurs dans le contexte actuel de la montée de la droite, de l’intolérance et de la répression est toujours pertinent. Nous serons donc au rendez-vous du 9 au 19 août 2018 », a-t-il lancé.

À propos de Fierté Montréal
Créé en 2007 à l’initiative des communautés LGBTTIQA2S montréalaises, Fierté Montréal met de l’avant leurs droits et en célèbre la richesse culturelle et les avancées sociales. Ce plus grand rassemblement des communautés de la diversité sexuelle et de la pluralité de genre de la francophonie travaille localement au quotidien et sert de phare d’espoir pour les personnes vivant en terrains hostiles à nos communautés.

– 30 –

Pour information :

Louis-André Bertrand
Directeur des communications
Fierté Montréal
[email protected]
C. : 514 661-5826

Merci à tous nos partenaires

TD
TD
300_casino
300_viagra_2015
Tourisme Montréal
2016_logos_web_partenaires_Fido_340x140
Tourisme Québec
Ville de Montréal
Patrimoine canadien
300_spartacus
2016_logos_web_partenaires_Coors_340x140
2016_logos_web_partenaires_Porter_340x140
2016_logos_web_partenaires_Quebecor_340x140
2016_logos_web_partenaires_24h_340x140
2016_logos_web_partenaires_Winners_340x140
Fugues
SDC du Village
300_cqlgbt
2016_logos_web_partenaires_Hotel_10_340x140
300_alt
300_lordberri
2016_logos_web_partenaires_Hotel_Faubourg_Mtl_340x140
2016_logos_web_partenaires_Springhill_Suites_Marriott_340x140

Infolettre | Newsletters

* = Champ requis