Les coprésidents et invités d'honneur

Présidents d’honneur

Sridhar Rangayan (Mumbai, Inde)

Réalisateur, écrivain et directeur de festival

Sridhar-RangayanSridhar Rangayan porte plusieurs chapeaux : celui de réalisateur, d’écrivain, de militant et de directeur de festival. Depuis plus de deux décennies, il a toujours cherché à donner une voix aux questions sociales en Inde à travers ses films, ses écrits et ses apparitions publiques.

Ses films primés The Pink Mirror, Yours Emotionally!, 68 Pages, Project Bolo et Purple Skies présentent de façon percutante de nombreux problèmes sociaux avec chaleur, compassion et humour, et sont le reflet du cinéma queer émergeant de l’Inde. Son dernier film, Breaking Free, a remporté le Prix national du meilleur montage (documentaire) et a été sélectionné pour le prestigieux Panorama indien de la Direction des festivals du film du gouvernement indien.

Il a siégé sur le jury de prestigieux festivals de cinéma comme Outfest (États-Unis), la Berlinale (Allemagne), Iris Prize (Royaume-Uni) et Movies that Matter (Pays-Bas). Il est directeur fondateur du festival FLASHPOINT Human Rights Film Festival et du KASHISH Mumbai International Queer Film Festival, le plus important festival de films queer de l’Asie du Sud.

Il est l’un des administrateurs fondateurs de la Fiducie Humsafar, fondée en 1994, qui est encore l’un des plus grands organismes communautaires de l’Inde intervenant dans le domaine de la prévention du VIH/sida. Il a siégé sur le conseil d’administration pendant 19 ans. Il a également été l’un des membres de l’équipe de Bombay Dos, premier magazine gai de l’Inde, lancé en 1990.

Les Pink Pages l’ont nommé l’un des cinq membres les plus influents des communautés LGBTQ de l’Inde, tandis que Mumbai Boss l’a désigné comme l’une des personnalités marquantes de la scène culturelle de Mumbai. Enfin, les Asia LGBT Milestone Awards (ALMA) l’ont déclaré l’un des 21 héros qui a changé la vie des LGBTI d’Asie pour le mieux.

Olie Pullen (Montréal)

Étudiante – avancement des droits des enfants transgenres

Olie_PullenOlie Pullen est une jeune qui, comme bien d’autres, vient de terminer son secondaire 1, suit des cours de théâtre et passe beaucoup de temps à socialiser avec les autres filles de son âge.

Mais depuis 2013, elle sort aussi fréquemment dans les médias et dans l’espace public pour prendre la parole et faire avancer les droits des enfants transgenres au Québec. Du haut de ses treize ans, elle a déjà beaucoup accompli pour sensibiliser la population. Elle a rencontré plusieurs journalistes pour expliquer la réalité des enfants transgenres, les problèmes qu’ils vivent, y compris l’intimidation à l’école et dans la communauté, et les stratégies pour y faire face.

Olie a aussi été l’une des plus jeunes à se présenter en commission parlementaire pour expliquer les réalités des enfants trans dans le cadre des consultations publiques sur la règlementation entourant le projet de loi 35. Parce qu’elle s’est illustrée par ses actions contre la transphobie, Olie Pullen a été sélectionnée comme finaliste pour le prix Ensemble contre l’intimidation, décerné par le premier ministre du Québec à l’occasion de la Journée internationale de la non-violence, en octobre 2015.

Hector Gomez (Montréal)

Intervenant auprès des nouveaux arrivants LGBTQ
hector-gomez
Originaire de Colombie, Hector Gomez a complété des études en pédagogie. Il a été professeur à l’université et architecte de profession pendant plus de 25 ans. Son orientation sexuelle l’a contraint à immigrer au Canada il y a 16 ans. Depuis son arrivée, il est très impliqué au sein des communautés LGBTQ.

Les implications d’Hector Gomez auprès des communautés LGBTQ québécoises sont nombreuses. Il est, entre autres, le président et fondateur de l’organisme Au-delà de l’arc-en-ciel (ADA) qui a pour mission de favoriser l’intégration des nouveaux arrivants LGBTQ dans la société québécoise. Ses actions visent à sensibiliser les différents acteurs sociaux et la population québécoise aux réalités d’immigrants LGBTQ afin de diminuer les préjugés.
Récipiendaire du prix « Bénévole par excellence » au Gala Arc-en-ciel de 2011, il a depuis compléter un baccalauréat en travail social.

Depuis 2005, il s’implique au sein du Groupe de discussion au masculin (GDM) : une section hispanophone a d’ailleurs été fondée. Hector est un intervenant possédant plusieurs atouts : défenseur des droits humains, il désire faire valoir l’importance de la diversité dans notre société.

Mona Belleau (Québec)

Militante Inuk

mona-belleauMona Belleau est une Inuk originaire d’Iqaluit au Nunavut. Elle cumule de nombreuses années d’expérience au sein de diverses organisations autochtones, en plus de ses implications bénévoles, notamment à la Coalition des familles LGBT, où elle organise les activités sociales pour la Ville de Québec. Mère de deux enfants, elle a également travaillé auprès des Maoris en Nouvelle-Zélande et aux Îles Cook.

Elle a aussi été présidente de l’Association étudiante autochtone de l’Université Laval, en plus d’écrire la préface du livre Jeunesses autochtones : « Affirmation, innovation et résistance dans les mondes contemporains », paru aux Presses de l’Université Laval ainsi qu’aux Presses Universitaires de Rennes. La justice sociale et l’équité sont des valeurs qui l’animent depuis toujours.

Raven-Symoné (Los Angeles, États-Unis)

Actrice et productrice

raven-symonéActrice et productrice, Raven-Symoné est l’une des jeunes stars d’Hollywood les plus talentueuses. Elle coanime présentement le talk-show The View, qui a remporté plusieurs prix, et joue dans Empire sur Fox et dans Blackish de la chaîne ABC.

Raven-Symoné est connue pour son rôle dans la série That’s So Raven, présentée sur le canal Disney et nominée aux Emmy Awards. Elle s’est méritée trois NAACP Image Awards et deux Nickelodeon Kids’ Choice Awards.

Raven a joué aux côtés d’Anne Hathaway dans Le Journal d’une Princesse 2 : les Fiançailles royales, réalisé par Garry Marshall, et dans Dr. Dolittle et Dr. Dolittle 2, avec Eddy Murphy. Son jeu dans le rôle d’Olivia dans la série The Cosby Show, lui a aussi mérité un Young Artist Award. En 2012, Raven s’est retrouvée en tête d’affiche sur Broadway dans la peau de Dolores Van Cartier, rôle principal du réputé Sister Act. Le spectacle produit par Whoopi Goldberg a été nominé pour cinq Tonys.

Raven s’intéresse aux questions humanitaires, particulièrement celles qui touchent les enfants. Elle joue un rôle très actif auprès de la Fondation Make-A-Wish aux États-Unis, qui réalise les vœux d’enfants dont la santé est gravement menacée. Raven s’implique également dans Girls Incorporated, organisme jeunesse national dont l’objectif est d’inspirer toutes les filles à être fortes, intelligentes et audacieuses. L’organisme offre des programmes éducatifs essentiels à des millions de jeunes filles américaines, particulièrement à celles provenant de milieux mal desservis et à haut risque.

Invités d’honneur

Vincent et Bruno Boileau-Autin (Montpellier, France)

Premier couple homosexuel marié en France

Vincent et Bruno Boileau-Autin sont bénévoles au sein de Fierté Montpellier-Tignes Pride et s’investissent à plusieurs niveaux.

Vincent est président de la structure depuis 2008. En 8 ans, l’organisation est devenue le principal agent régional de défense des droits des LGBTQ, tant auprès des hommes et des femmes politiques que du public. Son travail de militant, entouré de bénévoles passionnés, a permis de hisser la structure au 1er rang des budgets nationaux dans la catégorie des organisateurs de Fiertés. Il a à cœur de proposer toujours plus de contenus revendicatifs et festifs, accessibles à tous et à toutes !

Depuis 2014, Bruno est coordinateur du congrès européen et mondial InterPride+EPOA, qui se tiendra à Montpellier du 11 au 16 octobre 2016. En concertation avec le conseil d’administration de Fierté Montpellier-Tignes Pride, il est fier d’organiser cette première en France : réunir les organisateurs de Fiertés d’Europe et du monde !

C’est en 2006 que Vincent et Bruno se sont rencontrés… sur Internet ! À ce moment-là, 700 kilomètres les séparaient : Bruno vivait à Paris et Vincent à Montpellier. C’est à Paris qu’aura lieu la vraie rencontre : le charme et la magie parisienne opérèrent. Dix ans plus tard, les voici mariés et réunis à Montpellier. Le 29 mai 2013, ils ont eu l’honneur et le plaisir d’être le premier couple gai à bénéficier de la loi instaurant le mariage et l’adoption pour les couples de personnes de même sexe en France.

Quelques mois plus tard, ils choisissent le Canada pour leur voyage de noces : ils découvrent Montréal et « tombent en amour » avec la ville. Ils ont comme projet (pas si secret) de venir s’y installer !

Présidents d’honneur

Anna Sharyhina (Kiev, Ukraine)

Directrice de KyivPride et vice-présidente de Sphere

sharyhinaAnna est vice-présidente de l’Association féminine « Sphere » de Kharkiv, en Ukraine, depuis 2007. Ses activités principales se situent au niveau du féminisme et du mouvement lesbien. En parallèle, elle étudie l’interconnexion entre le genre, la sexualité et le pouvoir dans la société actuelle lors de ses recherches postuniversitaires.

En 2015, elle se joint à l’équipe dirigeante de l’organisme Forum international LGBT KyivPride, après avoir été bénévole en 2013 et membre du comité organisateur de KyivPride 2014. La Marche pour l’égalité est l’action la plus médiatisée et la plus controversée du point de vue de la société ukrainienne. En 2012, la marche a été stoppée par des hooligans radicaux que les autorités n’ont pas pu retenir. Cependant, en 2013, la marche a eu lieu et a pu compter sur la participation de la communauté LGBT, des organismes de défense des droits de la personne et des sympathisants étrangers. N’ayant guère de sympathie pour l’événement, les autorités ont tout de même voulu corriger les erreurs de 2012 en fournissant une sécurité relative. L’an dernier, le maire de Kiev a refusé d’assurer la sécurité du rassemblement et les organisateurs ont été contraints d’annuler la manifestation pacifique. Cette année, la Marche pour l’égalité a bien eu lieu, en dépit d’attaques d’extrémistes radicaux de droite. Dans l’ensemble, KyivPride 2015 a été un succès grâce au soutien des Ukrainiens LGBT, des défenseurs des droits humains, des politiciens et diplomates ukrai-niens, des journalistes et des organisations LGBT internationales.

Candis Cayne (États-Unis)

Comédienne et artiste de scène

Candis CayneCandis Cayne est une artiste et actrice américaine. Très connue dans le monde des discothèques de New York dans les années 1990, elle s’est fait remarquer au niveau national en 2007 grâce à son rôle de Carmelita Rainer, femme trans qui a une liaison avec le procureur général new-yorkais marié Patrick Darling (William Baldwin), dans la très populaire émission Dirty Sexy Money sur la chaîne ABC. Ce rôle permet à Cayne d’être la première actrice transgenre à jouer un personnage transgenre récurrent à la télévision aux heures de grande écoute.

Cayne emménage à New York au début des années 1990 et se fait un nom en tant que chorégraphe et drag queen. Ignorant ce qu’était une personne transsexuelle avant son arrivée à New York, elle se rend compte trois ans plus tard que ce terme correspond à comment elle se sent. Proposant déjà des numéros en tant que « Candis Cayne » au Boy Bar et au bar Tour du quartier Chelsea de New York, l’artiste a également participé à Wigstock, festival drag annuel de l’East Village.

En 1995, Cayne paraît dans le documentaire Wigstock : The Movie, dans la comédie dramatique Stonewall ainsi que dans la comédie de Universal Studio To Wong Foo, Thanks for Everything! Julie Newmar, pour laquelle elle a aussi fait les chorégraphies. C’est en 1996 que Cayne commence sa transition.

Monique Giroux (Québec)

Animatrice, productrice, auteure et conceptrice de spectacles

girouxDepuis 1986, Monique Giroux, animatrice à la radio de Radio-Canada, productrice, auteure et conceptrice de spectacles, se consacre pleinement à la promotion de la chanson francophone tant au pays qu’à l’étranger. Défenseure enthousiaste et promotrice de notre culture, elle encourage, conseille et accueille avec originalité et ouverture tous les grands artistes et fait, avec chaleur et respect, le pont entre les créateurs et le public. Émissions de radio et de télévision, chroniques, conférences, livres, disques et spectacles sont autant de manifestations  et de canaux par lesquels elle transmet sa passion pour les mots et la musique d’ici. Tous les efforts qu’elle consacre à promouvoir la chanson de qualité sont aussi investis au maintien et à l’épanouissement de la langue française.

Monique Giroux est, depuis 2007, représentante du Québec au conseil d’administration-fondateur du Centre de la Francophonie des Amériques (CFA). Elle est porte-parole de la Fondation Émergence et de Gai Écoute. Monique est aussi sociétaire de l’Académie Charles-Cros, officière des arts et des lettres de la République française, membre de l’Ordre de la Pléiade, membre de l’Ordre des Francophones d’Amérique, membre de l’Ordre du Canada et chevalière de l’Ordre national du Québec. Son implication citoyenne et la création de la version québécoise des Couples Imaginaires, exposition au Québec des œuvres du photographe français Olivier Ciappa, lui vaut, en 2015, le Prix Laurent-McCutcheon de lutte contre l’homophobie et la transphobie.

Dr Richard Montoro (Québec)

Psychiatre

montoroLe docteur Montoro est un psychiatre œuvrant au Centre santé de l’Université McGill. Son travail se concentre principalement sur les soins de santé mentale aux personnes LGBT, ainsi qu’aux personnes en questionnement à propos de leur orientation sexuelle ou de leur identité de genre. Dans cette optique, il a cofondé le Centre d’orientation sexuelle de l’Université McGill (COSUM) en 1999, qui demeure le seul établissement de ce type au Canada. Le COSUM aide les personnes de tout le Québec, offrant des thérapies de couple ou familiales, en groupe ou individuellement.

Le docteur Montoro s’intéresse particulièrement à l’éducation des autres professionnels de la santé au sujet des thématiques LGBT et enseigne à l’Université McGill et à l’Université de Montréal. Ses recherches portent sur le suicide chez les jeunes LGBT. Il a notamment rédigé divers articles et présenté plusieurs conférences internationales sur les effets de l’homophobie, de l’orientation sexuelle et de l’intimidation qui en découlent. Il a reçu le prix de l’Innovation de l’Année en 2000 de la part de l’Association des médecins psychiatres du Québec (AMPQ) pour la création du COSUM, ainsi que le prix du psychiatre modèle présenté par Ami-Québec pour ses travaux en clinique.

Invités d’honneur

Linda Dawn Hammond (Toronto)

Photographe, réalisatrice et journaliste

hammondPhotographe, réalisatrice et journaliste, Linda Dawn Hammond met les multiples facettes de son talent au service de la justice sociale. Elle a été l’actrice de nombreuses manifestations marquantes.

Les épisodes les plus importants sont certainement les événements bouleversants qui se sont déroulés dans la foulée de Sex Garage en 1990, moment phare du militantisme LGBT de Montréal. Mme Hammond a, en effet, réussi à immortaliser de justesse la violence de cette descente policière homophobe, tout en protégeant son appareil des matraques des policiers. Depuis plus de 20 ans, elle dépeint avec brio les corps et la culture LGBT à travers différents projets, notamment le livre Trans Bodies/Trans Selves ou encore le film We’re here, We’re Queer, We’re Fabulous!

Elle a aussi réalisé une série de photos appelée Three Part Bodyseries, durant laquelle elle a invité en studio des membres des communautés punk et LGBT en guise de célébration de la diversité et de l’individualité.

En parallèle de son travail sur la culture underground, Mme Hammond a réalisé une série d’autoportraits intitulée Personal Needs, illustrant la diversité sexuelle et les relations entre hommes et femmes.

Hubert Lavallée (Québec)

Comédien

lavalleeDu plus loin qu’il se souvienne, Hubert Lavallée Bellefleur a toujours rêvé d’être comédien. C’est la raison pour laquelle il a étudié au Conservatoire LaSalle en interprétation théâtrale afin d’y obtenir son diplôme d’études collégiales. Il a participé à quelques publicités, tenu de petits rôles à la télévision avant d’être choisi pour interpréter Jean-Félix Ouimet dans Aurélie Laflamme : les pieds sur terre. Ce film constitue sa première expérience en tant que rôle principal au cinéma. Dans les années à venir, il est bien déterminé à continuer de se perfectionner en tant qu’acteur. Il souhaite également élargir ses horizons dans le domaine artistique en entreprenant des formations en animation télévisuelle ainsi qu’en réalisation cinématographique. Cet été, il participera pour la première fois au festival Fierté Montréal en tant qu’invité d’honneur. Le public pourra notamment le rencontrer et échanger avec lui lors de la Journée des enfants, le 13 août, à la place Émilie-Gamelin.

Dax Dasilva (Québec)

Homme d’affaires

dasilvaOriginaire de Vancouver, Dax Dasilva est le président-directeur général et l’esprit créatif derrière Lightspeed POS. L’entreprise montréalaise conçoit des logiciels commerciaux utilisés par plus de 25 000 détaillants et restaurateurs dans le monde.

Née en 2005 dans le Village de Montréal, Lightspeed encourage la diversité parmi ses 300 employés et s’implique activement au sein de la Chambre de commerce LGBT du Québec pour créer des environnements de travail ouverts et accueillants pour tous.

Dax est aussi fondateur de Never Apart, une toute nouvelle organisation à but non lucratif créée pour apporter un changement social et une ouverture spirituelle à travers des programmes d’envergure et d’impact mondiaux. Dans le cadre de Fierté Montréal, Never Apart produira le spectacle Village Paradise, qui sera présenté vendredi soir à 20 h.

Francis Ishpatao (Québec)

Conseiller politique pour le peuple innu

ishpatauKuei ! Francis (Penasis) Ishpatau est originaire de la communauté autochtone de Nutashkuan (Natashquan). Détenteur d’un baccalauréat en sciences sociales émis par l’Université d’Ottawa et l’institut éducatif Tshakapesh, il a vécu plus de la moitié de sa vie à l’extérieur de sa communauté afin d’acquérir les connaissances et les outils allochtones nécessaires qui lui permettront de représenter adéquatement sa communauté innue (montagnaise). Comme le disait son défunt grand-père Mathieu « Si vous ne faites rien pour votre territoire et si vous ne prenez pas vos responsabilités, c’est le gouvernement qui vous mènera dans tout ». C’est ainsi qu’il fut inspiré à devenir conseiller politique afin de rendre possible les rêves et projets qu’il chérit pour sa communauté.

Francis revendique à plusieurs niveaux pour son peuple: assurer la survie d’une nation innue fière et forte et favoriser le développement socio-économique et communautaire des siens. Francis souhaiterait que le gouvernement canadien reconnaisse et répare les immenses torts causés par les politiques programmées d’assimilation et de génocide culturels via les pensionnats autochtones. Dans sa culture, la notion de propriété n’existe pas et comme l’exprime si bien Francis : La Terre est notre Mère et nous sommes ses enfants. La Terre ne nous appartient pas… nous lui appartenons ! Tshinashkumitshinqui (merci) !

Porte-parole

Jasmin Roy

jasminComédien, animateur, auteur et metteur en scène, Jasmin Roy fait partie des artistes québécois qui ont plus d’une corde à leur arc. En 2010, il publie le livre Osti de fif et, en décembre de la même année, il lance la Fondation Jasmin Roy pour contrer l’intimidation en milieu scolaire. Jasmin Roy a toujours eu à cœur la reconnaissance sociale de la communauté LGBT montréalaise ainsi que la visibilité de celle-ci à travers le monde.

Présidents d’honneur internationaux

Peter Tatchell

Peter TatchellPeter Tatchell a lutté, depuis plus de 47 ans, pour les droits humains et particulièrement ce qui concerne la démocratie, les libertés civiles, l’égalité sociale, la protection de l’environnement, la paix et la justice mondiale. Il est surtout connu pour ses campagnes envers la liberté des lesbiennes, gais, bisexuels et transgenres (LGBT). Il a commencé sa campagne des droits de l’homme en 1967, en se battant contre la peine de mort et la guerre du Vietnam, et pour les droits des autochtones, en Australie qui est son pays natal.

En 1988, il a créé l’organisation britannique de veille pour le sida, luttant pour les droits humains des personnes vivant avec le VIH ; création de la première charte des droits de l’homme pour les personnes atteintes du sida et coordination de la première conférence des Droits de l’homme pour le VIH. L’année suivante, il a fondé ACT UP à Londres, un groupe activiste sur le VIH. Furieux des actions violentes de la police envers la communauté LGBT, et de l’indifférence des autorités à des meurtres homophobes, il se joint, en 1990, à d’autres militants pour créer Outrage, un groupe d’action !

En 1999, à Londres, lui et ses amis ont tendu une embuscade au président et dictateur du Zimbabwe, Robert Mugabe; pour torture et autres violations des droits de l’homme. Une tentative de répétition à Bruxelles en 2001 qui a emmené les gardes du corps de R. Mugabe à attaquer Peter Tatchell lui laissant des lésions cérébrales et oculaires.

Il fut frappé par les néo-nazis et arrêté au défilé de la fierté gaie de Moscou en 2007, pour avoir tenté de marcher en solidarité avec les militants LGBT russes. Il a été le coordinateur de la campagne Equal Love, qui a aidé à autoriser le mariage de même sexe au Royaume-Uni en 2013. Peter a récemment coordonné des campagnes de solidarité avec les communautés LGBT en Russie, en Ouganda, au Cameroun, au Nigeria et en Inde.

Boban Stojanovic

Boban StojanovicBoban Stojanović est l’un des plus célèbres militants LGBT en Serbie et dans les Balkans. Boban est impliqué, depuis presque 20 ans, dans la lutte en faveur des droits humains. Il a commencé son travail de bénévolat dans des centres de réfugiés pour la réadaptation des enfants traumatisés pendant la période de guerre dans les années 90, tandis qu’aujourd’hui, il est l’organisateur d’un des événements les plus importants, en termes de droits humains : le défilé de la Fierté de Belgrade.

Avant de joindre la Fierté, il s’implique dans de nombreux mouvements contre la violence familiale et travaille dans une organisation féministe de paix, « Women in Black », comme coordonnateur de réseau pour objection de conscience. En 2006, avec un groupe d’amis, il fonde le Centre de Queeria, qui a permis de valoriser et de faire connaître la communauté LGBT en Serbie. Depuis 2010, Boban est l’un des organisateurs clé du défilé de la Fierté de Belgrade.

Étant l’un des rares militants LGBT de Serbie, il a souvent été exposé à diverses attaques verbales et provocations. Victime de menaces régulières, il a été brutalement attaqué après une manifestation et, l’année dernière, un groupe néonazi a vandalisé son appartement.

Boban est un chroniqueur engagé sur certains portails Internet des militants et est souvent cité dans les médias serbes. Il a publié son autobiographie l’année dernière, As If Everything Was OK, et il a été mis en nomination à deux reprises pour le prix Global Exchange People’s Choice.

Coprésidents d’honneur nationaux

Dr Réjean Thomas

Dr. Réjean ThomasMédecin clinicien à l’Actuel, dont il est le cofondateur et le président depuis 1984, conseiller médical au Centre hospitalier de l’Université de Montréal, médecin associé au Centre Sida de l’Université McGill, ancien conseiller spécial du gouvernement québécois à l’Action humanitaire internationale, Dr Thomas a également poursuivi des études de philosophie.

Fondateur de Médecins du monde Canada, Dr Thomas a contribué à l’instauration d’une médecine humaniste au Canada et à l’étranger, en participant à des missions humanitaires, notamment en Afghanistan, au Zimbabwe, en Haïti, au Malawi et au Vietnam. Il est rédacteur en chef de ViroChannel, diffuseur en ligne professionnel en virologie. En 2011, Dr Thomas a ouvert la Clinique A de Montréal, spécialisée en santé sexuelle.

L’enseignement, la prévention, la recherche et, surtout, la qualité de vie des patients, la lutte contre les préjugés, l’engagement contre la vulnérabilité sociale, la défense des droits, ainsi que son approche de clinicien et d’homme de terrain, ont valu à Dr Thomas une réputation internationale. Il a participé à de nombreuses publications scientifiques et dispensé plusieurs préceptorats à des équipes de cliniciens venus de France, d’Argentine, du Royaume-Uni et de République tchèque, entre autres.

Diplômé des universités de Moncton, Laval et Montréal, Dr Thomas s’est vu octroyer de nombreuses distinctions pour sa contribution exceptionnelle à l’avancement des causes sociales, dont le grade de chevalier de l’Ordre national du Québec, l’Ordre du Canada, deux doctorats honoris causa, l’un de l’Université de Moncton et, récemment, de l’Université de Montréal.

Françoise Susset

Françoise SussetFrançoise Susset est psychologue clinicienne et psychothérapeute conjugale et familiale. Elle s’intéresse au vécu des personnes LGBT et à l’impact du statut minoritaire sur la santé mentale.

Françoise est cofondatrice de l’Institut pour la santé des minorités sexuelles, par l’intermédiaire duquel elle offre des programmes de formation, principalement au réseau de l’éducation et de la santé, au Canada et à l’étranger.

Elle s’intéresse tout particulièrement aux questions d’expressions de genre chez les enfants prépubères et aide les familles et les écoles dans leurs réflexions au sujet de la sexualité, de l’orientation sexuelle, de l’identité de genre et de l’expression de genre. Elle se consacre également à l’évaluation et au suivi clinique des adultes et adolescents transgenres et transsexuels, durant et au-delà de la transition.

Françoise Susset travaille, depuis plus de douze ans, comme formatrice pour un programme du Ministère de la Santé et des Services sociaux intitulé « Pour une nouvelle vision de l’homosexualité ».

Elle a reçu une plaque honorifique remise par l’association Aide aux trans du Québec (ATQ) pour son service et son soutien à la communauté trans et a été sélectionnée par le Conseil québécois LGBT pour un prix dans la catégorie « Personnalité par excellence ». Elle est membre de la World Professional Association for Transgender Health (WPATH) et ancienne présidente du conseil d’administration de l’Association canadienne des professionnels en santé transgenre et transsexuelle (CPATH).

Patricia Jean

Patricia JeanPatricia Jean est la nouvelle directrice de l’organisation Arc-en-ciel d’Afrique, organisme à but non lucratif dont la mission est la défense des droits et du bien-être des personnes des communautés LGBT afro-caribéennes.

Elle est aussi coordinatrice du festival de film international LGBT afro-caribéen MASSIMADI. Elle a effectué ses études en gestion et comptabilité à l’Université Concordia. Elle possède plusieurs années d’expérience en ressources humaines et en administration. Elle a commencé son implication au sein d’Arc-en-ciel d’Afrique en février 2012 en tant que bénévole, pour très vite devenir responsable du comité des femmes, afin d’augmenter la visibilité lesbienne au sein de la communauté. En 2013, elle est élue coprésidente à l’unanimité, pour ensuite se voir offrir le poste de directrice générale. Patricia est passionnée et s’est donné comme mandat de lutter contre toutes sortes d’inégalités, notamment celles en lien avec l’homophobie, le racisme, le sexisme ainsi que le classisme.

Porte-parole

Jasmin Roy

JasminRoy2014_webComédien, animateur, auteur et metteur en scène, Jasmin Roy fait partie des artistes québécois qui ont plus d’une corde à leur arc.

En 2010, il publie le livre Osti de fif et, en décembre de la même année, il lance La Fondation Jasmin Roy pour contrer l’intimidation en milieu scolaire. Jasmin Roy a toujours eu à cœur la reconnaissance sociale de la communauté LGBT montréa-laise ainsi que la visibilité de celle-ci à travers le monde.

Présidents d’honneur

Gilbert Baker

Gilbert Baker, artiste américain et militant pour la défense des droits humains, a créé à San Francisco en juin 1978 le drapeau arc-en-ciel. Celui-ci est ensuite devenu le symbole de ralliement de la communauté LGBT dans le monde. Sa carrière de concepteur de drapeaux s’étend sur 30 ans et comprend notamment deux records du monde.

Gilbert Baker est né au Kansas en 1951 et a servi de 1970 à 1972 dans l’armée américaine basée à San Francisco, période durant laquelle le mouvement de libération gai prenait son essor. Après avoir reçu sa libération honorable, il est resté à San Francisco et a appris la couture. Ce don l’a immédiatement emmené à créer des bannières pour le mouvement gai et les marches de protestation contre la guerre, à la demande de son ami Harvey Milk. Celui-ci a paradé triomphalement sous le premier drapeau arc-en-ciel créé en juin 1978 pour le défilé gai de San Francisco. Baker affirme devoir à Harvey Milk l’inspiration et le message d’espoir entourant son travail. En 2008, Baker est retourné à San Francisco pour recréer les drapeaux et bannières qu’il avait conçus dans les années 70 pour les besoins du film Milk, interprété par Sean Penn.

La liste de ses réussites est longue tant comme artiste qu’activiste. Elle comprend notamment la création d’un drapeau arc-en-ciel d’une longueur de 1,6 km conçu à l’occasion du 25e anniversaire de Stonewall Riot en 1994. D’une dimension de 9 m par 1 600 m et porté par 5 000 personnes, il a obtenu le record du monde du plus grand drapeau. Le drapeau a également été déployé sur l’immeuble des Nations Unies devant une foule d’un million de personnes, créant un évènement médiatique d’envergure mondiale. Aujourd’hui, Google recoupe plus de 2 600 000 références sur le drapeau arc-en-ciel et à une banque de 241 000 images.

Jej Perfekcyjność

Fierté Montréal poursuit sa tradition d’accueillir des militants venus de pays où les droits humains LGBT sont bafoués ou contestés. Cette année, le comité organisateur est heureux d’accueillir Jej Perfekcyjność – prononcé « Yay Perfecteenosht » –, porte-parole transgenre de Parada Równości, la Fierté de Varsovie, comme coprésident(e) honneur. En Pologne, il n’y a pas de reconnaissance légale pour les couples de même sexe et l’Église catholique romaine, qui s’y oppose fermement, influe les décisions politiques et la société entière.

Engagé(e) en faveur de l’égalité des droits, Jej démontre notamment la ferveur de ses convictions par son rôle de président(e) de l’association étudiante gaie de l’Université de Varsovie ou par son poste de dirigeant(e) de la Fondation des bénévoles militant pour l’équité des droits. Doctorant(e) en sociologie avec une spécialité en journalisme et communication sociale, il/elle enseigne depuis de nombreuses années à l’Université de Varsovie et s’intéresse aux questions du déterminisme sexuel et à l’évolution des interactions humaines en fonction du genre. Très souvent décrit comme « la personne la plus queer en Pologne », Jej est réputé(e) pour ses codes vestimentaires anti conventionnels et sa façon de combiner un mode de vie controversé et des réflexions scientifiques très poussées. Il/elle est également impliqué(e) dans le Projet européen pour l’intégration des personnes handicapées sur le marché du travail.

Dr. Karine Igartua

Karine IgartuaLa docteure Karine Igartua est la présidente de l’Association des médecins psychiatres du Québec. Elle est aussi professeure adjointe à la Faculté de médecine de l’Université McGill et cofondatrice du Centre d’orientation sexuelle de l’Université McGill (COSUM) dont la mission est de contribuer à la santé mentale de la population LGBT.

Elle y œuvre en tant que psychiatre depuis 1999 où elle offre des soins psychiatriques à toute personne de minorité sexuelle, de la formation aux professionnels du réseau québécois de la santé, du soutien aux organismes communautaires, de la recherche sur les facteurs de risque et sur les approches thérapeutiques à préconiser, et des consultations médiatiques et politiques sur les enjeux reliés à la santé mentale de la communauté LGBT. En particulier, la docteure Igartua a servi d’interlocutrice privilégiée avec le gouvernement sur l’union civile, sur le mariage homosexuel, sur les droits des personnes transgenres, et sur l’accès à la procréation assistée pour les couples de même sexe. Les contributions de la docteure Igartua et du COSUM ont été reconnues par la communauté LGBT, tout comme par la communauté psychiatrique.

Invités d’honneur

Vicky Lauzon, Maude Chartrand Paquette et Nicolas Vandal

Fierté Montréal accueille trois jeunes personnes engagées et militantes qui témoignent du courage et de la vitalité de la prochaine génération d’activistes LGBT.

Vicky Lauzon et Maude Chartrand Paquette sont deux jeunes filles de 17 ans de la région de Gatineau qui ont reçu le prix du Ruban Mauve par la Fondation Jasmin Roy pour leurs efforts à combattre l’intimidation et l’homophobie à l’école notamment par l’entremise d’un comité LGBT à l’École polyvalente Le Carrefour.

Fierté Montréal est également très heureuse de recevoir Nicolas Vandal, un étudiant de 23 ans, écrivain et conférencier, qui propose depuis près de 4 ans de nombreuses conférences au sujet de l’intimidation, du suicide, de l’intolérance, de la diversité et de l’acceptation de soi. En février 2013, il a publié son autobiographie, Le cauchemar de l’intimidation : J’ai failli en mourir, dans laquelle il relate les difficultés qu’il a rencontrées durant son adolescence et qui l’ont mené à vouloir en finir avec la vie. Finalement, après un combat difficile, il en est ressorti plus fort en

couchant sur le papier sa douleur comme un exutoire salvateur, lui permettant de revendiquer et d’assumer son homosexualité. Depuis, il affirme n’avoir jamais été aussi bien dans sa peau. Il a fait de cette épreuve un devoir de lutte contre toutes les formes de discrimination basées sur l’orientation sexuelle, un handicap ou autre différence.

Porte-parole

Jasmin Roy

2008_2009_jasmin_roy

Comédien, animateur, auteur et metteur en scène, Jasmin Roy fait partie des artistes québécois qui ont plus d’une corde à leur arc.

En 2010, il publie le livre Osti de fif et en décembre de la même année, il lance La Fondation Jasmin Roy pour contrer l’intimidation en milieu scolaire. Jasmin Roy a toujours eu à cœur la reconnaissance sociale de la communauté LGBT montréalaise ainsi que la visibilité de celle-ci à travers le monde. Cet automne, il assurera l’animation d’une série de documentaires intitulée Intimidés à Canal Vie et en novembre il lancera son deuxième livre en carrière.

Présidents d’honneur

Jean-Luc Romero

Jean-Luc RomeroJean-Luc Romero est un homme politique et un militant associatif français. Il est responsable d’ONG et écrivain. Il est le premier homme politique en France à avoir révélé sa séropositivité en mai 2002 dans un livre Virus de Vie. Et juste avant, c’est son homosexualité qu’il évoquait dans le livre On m’a volé ma vérité, publié en juin 2001.

Il est conseiller régional de l’Île-de-France, président d’Élus Locaux Contre le Sida (ELCS), de l’Association pour le Droit de Mourir dans la Dignité (ADMD), du Crips Île-de-France (Centre Régional d’Information et de Prévention du Sida) et du comité de soutien à Florence Cassez. Il a également été nommé par le Premier Ministre membre du Conseil National du Sida (CNS). Il a combattu avec détermination pour que les propos homophobes soient pénalisés en France au même titre que les propos racistes. Il a été élu « Gai de l’année 2011 » par les lecteurs de Yagg.fr.

David Testo

David TestoDavid Testo est un joueur de soccer professionnel, originaire de Winston-Salem, en Caroline du Nord. Il a joué pour l’Impact de Montréal de 2007 à 2011, et à la fin de la saison 2009, il a reçu le Trophée Giuseppe-Saputo comme « joueur le plus utile ». Il est l’un des rares athlètes ouvertement gai dans le monde du sport professionnel. En novembre 2011, suite à une série de suicides de jeunes hommes gais, David Testo a pris la décision de parler publiquement de son homosexualité, devenant ainsi le premier joueur professionnel de soccer en Amérique du Nord à faire sa sortie du placard. Son geste a été salué par les médias du monde entier, dont le reputé magazine américain Sports Illustrated. David Testo est maintenant le premier homme ouvertement gai à être élu et à siéger comme membre de l’US Soccer Athletic Council. Il est également un membre actif au sein du Conseil consultatif pour la campagne « You Can Play », lancée par le directeur général des Maple Leafs de Toronto, Brian Burke. David travaille pour sensibiliser le public sur la réalité des athlètes LGBT dans le sport. David Testo est un défenseur passionné des droits LGBT et il est fréquemment invité comme conférencier.

Invités d’honneur

Line Chamberland

Line ChamberlandMilitante de longue date et sociologue de formation, Line Chamberland a réalisé plusieurs études sur les discriminations envers les minorités sexuelles dans divers contextes de vie : écoles, milieux de travail, services sociaux et de santé. On lui doit aussi un grand nombre de publications sur l’histoire du lesbianisme au Québec ainsi qu’en études gaies et lesbiennes. À titre de chercheure, Line Chamberland a fait partie du Groupe de travail mixte sur l’homophobie dont les travaux ont mené à l’adoption au Québec d’une Politique de lutte contre l’homophobie, suivie d’un plan d’action 2011-2016. En novembre 2011, elle devenait titulaire de la Chaire de recherche sur l’homophobie créée à l’UQAM comme l’une des mesures phares de ce plan d’action. Première du genre en Amérique du Nord, la Chaire entend établir des ponts entre les milieux institutionnels, communautaires et scientifiques afin de lutter plus efficacement contre l’homophobie et la transphobie.

Julie-Maude Beauchesne

Julie-Maude BeauchesneJournaliste, relationniste et politologue, Julie-Maude Beauchesne est une militante qui a placé l’avancée des droits et du bien-être tant des lesbiennes, des gais que des personnes bisexuelles, transsexuelles et transgenres au cœur de son action. Depuis neuf ans, elle s’est impliquée au sein d’organismes et de projets touchant à diverses réalités : d’abord auprès de Jeunesse Lambda, puis d’AlterHéros où elle a dédié tout son temps et son énergie depuis 2004, occupant de nombreux postes dont la présidence, qui lui a permis de diriger une réforme complète de l’organisme et de remporter le prix Bénévole par Excellence au Gala Arc-en-Ciel. En parallèle, elle a été représentante de la communauté trans au sein du Groupe de travail mixte contre l’homophobie et du Collectif de travail LGBT qui s’est attelé à l’élaboration du premier Plan d’action gouvernemental de lutte contre l’homophobie. Au sein du CQGL elle a également dirigé les travaux collectifs qui ont mené au premier Plan de revendication trans qui vient juste d’être déposé au ministère de la Justice du Québec.

Kat Coric

Kat CoricCréatrice, Kat Coric est une des rares femmes artistes hétérosexuelles œuvrant au sein de la sous-culture moderne gaie. Elle est aussi l’instigatrice de plusieurs campagnes de sensibilisation et de financement pour le VIH-SIDA. Kat représente un groupe de la société de plus en plus établi et grandissant, une réalité où les personnes gaies et hétéros se fréquentent aux niveaux professionnel et social. Outre son travail auprès de la communauté LGBT, Kat s’est aussi plus particulièrement impliquée dans l’éducation des jeunes en lien avec la prévention du VIH.

Porte-parole

Jasmin Roy

Jasmin RoyComédien, reporter, chroniqueur, Jasmin Roy fait partie des artistes québécois qui ont plus d’une corde à leur arc. L’année 2010 est l’année de tous les projets pour Jasmin Roy : il sort son livre « Osti de Fif ». Décembre 2010, il lance La Fondation Jasmin Roy pour contrer l’intimidation en milieu scolaire. Jasmin Roy est animateur à la radio de Rythme FM. Jasmin Roy a toujours eu à cœur la reconnaissance sociale de la communauté LGBTA montréalaise ainsi que la visibilité de celle-ci à travers le monde.

Présidente d’honneur

Alice Nkom

Alice NkomAvocate depuis 1969, Alice Nkom a été, à 24 ans, la première femme noire à accéder au Barreau du Cameroun, à une époque où le métier d’avocat était exercé essentiellement par des hommes. Malgré les difficultés rencontrées, elle a su susciter, à travers ses nombreux combats et prises de position, l’admiration et le respect de ses pairs. Durant toute sa carrière d’avocate, qui dure depuis plus de quarante ans, Alice Nkom a toujours été animée par un esprit de gagnante, de conquérante et de leader qui lui interdit d’être une avocate comme les autres. Souvent qualifiée d’entêtée par les personnes qui l’entourent et qui l’aiment, elle est une femme de courage, de droit et de devoir, et ce, même quand sa vie est menacée. En plus d’être une femme de droit, Alice Nkom est une femme de causes et de convictions. Elle a consacré sa vie entière à des combats en faveur de l’égalité des genres, du respect et la dignité humaine. Pour cela, elle milite activement et c’est aussi ce qui lui vaut une reconnaissance internationale, pour la promotion de la démocratie, l’instauration de l’État de droits et des libertés, le respect des droits de l’Homme, la défense de l’environnement, la lutte contre le sida et contre l’émigration clandestine des jeunes camerounais. Me Alice Nkom

 

Porte-parole

Jasmin Roy

Alice NkomComédien, reporter, chroniqueur, Jasmin Roy fait partie des artistes québécois qui ont plus d’une corde à leur arc. Après avoir créé le spectacle à succès « Les Gaydailles » diffusé dans le cadre du Festival Juste pour rire et des Célébrations de la Fierté Montréal, Jasmin Roy reprend son rôle dans la populaire comédie Caméra Café à TVA en plus de réaliser des chroniques hebdomadaires à la radio de Rythme FM et pour l’émission Salut Bonjour. L’année 2010 est l’année de tous les projets pour Jasmin Roy : il sort son livre « Osti de Fif » et il assure la conception d’un tout nouveau spectacle, « Les Gaydailles contre-attaquent ! » pour Juste pour rire et pour les Célébrations de la Fierté Montréal. Décembre 2010, il lance La Fondation Jasmin Roy pour contrer l’intimidation en milieu scolaire. Janvier 2011, Jasmin Roy relève un nouveau défi en animant une nouvelle émission matinale « Deux gars le matin » à Rythme FM. Jasmin Roy a toujours eu à cœur la reconnaissance sociale de la communauté LGBTA montréalaise ainsi que la visibilité de celle-ci à travers le monde.

Présidents d’honneur

Kaspars Zalitis

Kaspars ZalitisKaspars est un militant pour les droits humains et est membre du conseil de l’organisation LGBT « Mozaika », la seule organisation pour les droits des homosexuels en Lettonie. Kaspars est né à Venstpils, une ville en bord de mer dans l’ouest de la Lettonie. Il a étudié et développé un intérêt marqué pour les relations publiques. Pendant près de 15 ans, il a travaillé bénévolement pour de nombreux organismes de jeunesse et pour la défense des droits humains. Il travaille présentement pour le Centre des Droits Humains de Lettonie. Kaspars s’est joint à « Mozaika » en 2006 et a été impliqué dans l’organisation des célébrations de la fierté, à titre le directeur de la coordination de sécurité, lors de toutes les défilés de Riga depuis 2007. Lors du défi du Baltic Pride de 2010, il a dû négocier fermement avec la police et autres autorités afin d’assurer la sécurité des participants. Il a représenté « Mozaika » dans de nombreux événements internationaux avec Amnistie Internationale, lors de conférences d’Interpride et à des défilés partout sur la planète !

Kristine Garina

Kristine GarinaKristine Garina est l’une des fondatrices de l’organisation LGBT « Mozaika », la seule organisation pour les droits des homosexuels en Lettonie. Kristine est née et a grandi à Riga, Lettonie. En 2000, elle gradue de l’Université de Lettonie, institut des relations internationales, où elle obtient une maîtrise en économie. Kristine travaille dans le milieu des affaires. Elle est activement impliquée dans l’organisation des célébrations de la fierté à Riga depuis 2006, et a fait partie de la création du Baltic Pride, qui s’est tenu à Riga en 2009 et à Vilnius en 2010. Dans l’organisation de ces événements, elle s’occupait de la logistique du défilé. À travers « Mozaika », elle a dû affronter le conseil municipal de Riga, ainsi que plusieurs tentatives visant à bannir les célébrations de la fierté de Riga. Kristine a aussi fait beaucoup de représentation internationale pour « Mozaika » lors d’événements LGBT, comme InterPride, Pride London, Europride etc.

Porte-paroles

Michelle Blanc

Michelle BlancL’une des premières titulaires de la M.Sc. Commerce électronique, avec une spécialisation en gestion, Michelle Blanc est l’auteure de nombreuses publications scientifiques, didactiques et de vulgarisation au Canada. Elle anime le blogue michelleblanc.com qui est l’un des coups de cœur de la revue française de marketing Strategies.fr. Récemment, elle a été nommée Personnalité Big Idea Chair de Yahoo-Canada ainsi que la 3e femme la plus influente des médias sociaux au pays. Son blogue est classé comme l’un des blogues francophones les plus pertinents au monde selon plusieurs sources et indices.

 

Jasmin Roy

Jasmin RoyJasmin Roy œuvre dans l’univers culturel depuis plusieurs années. De Chambres en ville, à Salut Bonjour, en passant par Caméra Café, il est à l’aise autant dans des rôles d’animateur, de chroniqueur, de reporter que de comédien. Après avoir créé le spectacle à succès Les Gaydailles diffusé dans le cadre du Festival Juste Pour Rire et avoir été porte-parole des Célébrations de la Fierté Montréal 2009, il reprend son rôle dans la populaire comédie Caméra Café à TVA et retourne à l’animation de La Tribune d’Occupation Double, en plus de réaliser des chroniques hebdomadaires à la Radio de Rythme FM et pour l’émission Salut Bonjour. Il poursuit également ses chroniques pour les magazines Dernière Heure et le Lundi. L’année 2010 est l’année de tous les projets pour Jasmin Roy : il sort son livre « Osti de Fif » aux éditions Les intouchables et il assure la conception d’un tout nouveau spectacle à Juste pour Rire et pour la fierté Montréal « Les Gaydailles contre-attaquent » ! Jasmin Roy a toujours eu à cœur la reconnaissance sociale de la communauté LGBTA montréalaise ainsi que la visibilité de celle-ci à travers le monde.

Présidente d’honneur

Michelle Blanc

Michelle BlancL’une des premières titulaires de la M.Sc. Commerce électronique, avec une spécialisation en gestion, Michelle Blanc est l’auteure de nombreuses publications scientifiques, didactiques et de vulgarisation au Canada. Elle anime le blogue michelleblanc.com qui est l’un des coups de cœur de la revue française de marketing Strategies.fr. Récemment, elle a été nommée Personnalité Big Idea Chair de Yahoo Canada ainsi que la 3e femme la plus influente des médias sociaux au pays. Son blogue est classé comme l’un des blogues francophones les plus pertinents au monde selon plusieurs sources et indices. www.michelleblanc.com

Porte-parole

Jasmin Roy

Jasmin RoyJasmin Roy œuvre dans l’univers culturel depuis plusieurs années. De Chambres en ville à Salut Bonjour en passant par Caméra Café, il est à l’aise autant dans des rôles d’animateur, de chroniqueur que de comédien. Chaque semaine, il est possible de l’entendre sur les ondes de la radio 98,5 FM où il anime une émission d’intérêt général Le magazine du week-end. Jasmin Roy a toujours eu à cœur la reconnaissance sociale de la communauté LGBTA montréalaise ainsi que la visibilité de celle-ci à travers le monde.

Présidents d’honneur

Nicole Brossard

2008_nicole_brossardPoète, romancière et essayiste, Nicole Brossard est née à Montréal. Depuis la parution de son premier recueil, en 1965, elle a publié une trentaine de livres dont Le Centre blanc, Le désert mauve, Installations, Hier, Cahier de roses et de civilisation, Je m’en vais à Trieste. Deux fois récipiendaire du Prix du Gouverneur général (1974, 1984) pour sa poésie, elle compte parmi les chefs de file d’une génération qui a renouvelé la poésie québécoise dans les années 70. Elle a cofondé en 1965 la revue littéraire La Barre du Jour et, en 1976, le journal féministe Les Têtes de Pioche. Elle a aussi coréalisé avec Luce Guilbeault le film Some American Feminists (1976). En 1991, elle publiait avec Lisette Girouard, une Anthologie de la poésie des femmes au Québec (Des origines à nos jours) et en 2002 Poèmes à dire la francophonie. En 1991, le prix Athanase-David, la plus haute distinction littéraire au Québec, lui était attribué et, en 1994, elle était reçue à l’Académie des Lettres du Québec. En 1999, elle reçoit pour une deuxième fois Le Grand Prix du Festival international de la Poésie de Trois-Rivières pour ses recueils Musée de l’os et de l’eau et Au présent des veines. Elle a reçu un doctorat honorifique de l’Université de Sherbrooke ainsi que de l’Université de Western Ontario. En 2003, le Prix W.O. Mitchell lui est attribué ainsi que le Prix Molson 2006 du Conseil des Arts du Canada. En 2006, elle a fait paraître Baiser vertige, la première anthologie de textes gais et lesbiens au Québec. Ses plus récents livres sont Après les mots (2007), La Capture du sombre (2007) ainsi que D’aube et de civilisation, une anthologie de sa poésie de 1965 à 2005 préparée et préfacée par Louise Dupré (2008). Ses livres sont traduits en plusieurs langues et lui valent aujourd’hui une réputation internationale.

Jasmin Roy

2008_2009_jasmin_royJasmin Roy roule sa bosse dans le monde de la télévision depuis longtemps. De Chambres en ville à Salut Bonjour en passant par Caméra Café, il est à l’aise autant dans les rôles d’animateur, chroniqueur et comédien. Il a également une forte expérience en radio, en tant qu’animateur et chroniqueur culturel.